Taijutsu

Kiryûdô

Taijutsu signifie en japonais toutes les pratiques liées au corps, sans armes. Dans cette école nous pratiquons le Kiryûdô気流道. Il se traduit par « la voie du flot de l’énergie »et s’inspire grandement des principes de l’aïkido, que j’ai pratiqué pendant plus de vingt ans. La différence réside dans ses applications et formes. En effet, les coups de pieds et le travail au sol sont inclus dans la pratique. Pendant l’entraînement, nous évitons de bloquer les techniques, pour mettre l’accent sur la fluidité, l’adaptabilité et la connexion avec le partenaire.

L’aïkido 合気道 est un art martial japonais fondé par Morihei Ueshiba entre 1925 et 1969. Ce dernier était un pratiquant assidu des anciennes écoles d’arts martiaux, les koryu古流, garantes de la transmission des pratiques codifiées par les samouraïs. L’aïkido s’inspire principalement des techniques à mains nues de l’aikijujutsu, ainsi que des techniques au sabre du kenjutsu. Il repose sur un questionnement philosophique autour du sens de la pratique martiale à l’ère moderne. En effet, Ueshiba se trouve fortement marqué par sa participation à la guerre russo-japonaise et la perte d’êtres chers. Dès lors, sa recherche devient un chemin spirituel interrogeant la nature même de la violence et du conflit.

Cette idée s’illustre habilement dans cette injonction, paradoxale de prime abord, mais bien connue des pratiquants de la Voie du sabre :

« Le sabre détruit les hommes, le sabre leur donne la vie. »

殺人剣 活人刀

C’est une invitation à prendre conscience du fait que l’être humain seul décide de ce qu’il fera du pouvoir que lui confère le sabre. Pour autant, le véritable protecteur de la vie n’est pas celui qui fuit la violence mais bien celui qui, sachant se servir de son sabre et décidé à affronter le conflit, choisit de le laisser dans son fourreau. Fort de cette croyance, l’aïkido cherche une alternative à la loi primordiale tuer ou être tué. Aïkido signifie littéralement « la voie de la concordance des énergies ». Le pratiquant s’entraîne donc à accueillir et à guider l’énergie de la frappe, sans blesser l’assaillant.

Stage 2
Aïkido

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close